Archives pour la catégorie Non classé

Séminaire Tourisme & Patrimoine – 10 octobre 2016

Ce séminaire, organisé par Touiza Solidarité et l’ADELS dans les locaux de l’Assemblée Populaire de la Wilaya de Tizi-Ouzou, avait pour but d’amener les acteurs locaux des secteurs touristiques et artisanaux du territoire à réfléchir ensemble sur les manières d’encourager l’action concertée, et notamment les échanges et le partage d’expériences entre acteurs algériens et français.

Une centaine de personnes, notamment des représentant-e-s de collectivités locales, directions régionales, chambres consulaires, associations locales, artisan-e-s, universitaires et journalistes, étaient présentes à cette journée de réflexion et de débats.

Le programme prévoyait dans un premier temps une table-ronde visant à échanger sur les opportunités et contraintes relatives au développement de liens entre le tourisme et le patrimoine dans la Wilaya de Tizi-Ouzou et dans la zone de Boghni, ainsi que sur la question de la promotion du patrimoine/artisanat traditionnel.

Ainsi, quatre intervenants, un professeur de l’Université de Tizi-Ouzou, un consultant français spécialisé sur le tourisme solidaire, une représentante de la Direction du Tourisme et de l’Artisanat et un représentant de la Chambre de l’Artisanat et des Métiers de Tizi-Ouzou, sont intervenus sur les thèmes suivants :

  • Quelle est la situation du tourisme en général et du tourisme solidaire en particulier dans la Wilaya de Tizi-Ouzou ?
  • En quoi le tourisme solidaire peut-il être profitable pour le territoire et les populations ? Quels sont les freins et opportunités de développement du tourisme solidaire ?
  • Qu’est-ce que le patrimoine artisanal de la Wilaya de Tizi-Ouzou ? A quelles problématiques est-il confronté ?
  • Quels sont les freins et opportunités de préservation, valorisation et promotion de l’artisanat traditionnel ?

Ces interventions, explorant donc le patrimoine de TiziOuzou et de la région, l’artisanat kabyle, les opportunités de développement du tourisme solidaire, ainsi que les bienfaits de ce dernier pour les habitants du territoire, ont donné lieu à des discussions et des débats.

IMG_1752

Les échanges étaient entrecoupés par un défilé de vêtements traditionnels, revisités pour répondre à une demande plus actuelle, entre tradition artisanal et esthétique contemporaine, afin de mettre en avant l’importance de combiner le traditionnel et le moderne et les possibilités de ce croisement. Tout au long de la journée, les artisan-e-s du projet ont pu exposer leurs premières créations tout au long de cette journée.

Après ces interventions et l’exposition des produits traditionnels, la deuxième partie de la journée était organisée en trois ateliers thématiques. Chaque atelier était constitué en groupe de travail et visait à proposer des recommandations. Le premier atelier était chargé de penser l’encouragement des initiatives concrètes pour le développement du tourisme solidaire, le deuxième de réfléchir la promotion et la commercialisation de l’artisanat traditionnel, et le troisième de travailler au renforcement des liens entre les secteurs du tourisme et de l’artisanat.

Cette journée a été l’opportunité pour les artisanes de promouvoir leur travail auprès des participants au séminaire, tout comme elle a été l’occasion pour les trois personnes-ressources ayant réalisé des formations auprès des artisanes CODESOL (Malika FECIH, Hassina IBRAHIM et Sadia TABTI) de participer aux échanges thématique et aux ateliers de réflexion.

 

Publicités

Formation Couture pour les artisanes du projet CODESOL

Du 23 au 25 octobre 2016, les artisanes du projet CODESOL ont pu suivre une formation technique en coupe-couture. Pour assurer cette formation, Touiza Solidarité Ile-de-France a mobilisé Mme Hassina IBRAHIM, une styliste auto-entrepreneuse originaire de Kabylie qui a créé sa propre marque, « Berbère Création », en région Ile-de-France.

Le programme de cette formation était axé sur les techniques de coupe, sur le choix des tissus, le design ainsi que l’actualisation des modèles de vêtements, permettant aux artisanes de perfectionner leur savoir-faire artisanal tout en l’adaptant aux exigences de la demande actuelle.

IMG_8041

Ainsi, cette mission a permis un partage de savoirs et de compétences avec les artisanes mais aussi avec des formatrices locales, qui auront désormais la possibilité d’intégrer de nouvelles notions dans les formations qu’elles dispensent.

La venue de Mme IBRAHIM confirme la pertinence de mobiliser des intervenantes de la diaspora algérienne pour dispenser ces formations. En effet, la maîtrise de la langue constitue un premier atout considérable. La présence de femmes actives et mobiles, mais originaires de la région, permet également de libérer la parole sur les freins réels auxquels peuvent être confrontées les femmes algériennes en zone rurales. De la même manière, la connaissance des codes culturels facilite forcément les échanges, puisque les artisanes ont l’impression de pouvoir être comprises.

IMG_8029

Nous remercions donc Mme IBRAHIM pour son investissement et pour sa pédagogie très appréciée par les artisan-e-s CODESOL !