Contexte du projet

Artisanat (45)

La Kabylie, c’est une région montagneuse du nord de l’Algérie, regroupant une population d’origine berbère possédant sa langue et sa culture propres. Historiquement, elle a été une terre de résistance aux vagues de conquête successives et a gardé une identité forte encore visible aujourd’hui.

Cette identité transparaît notamment par le savoir-faire artisanal ancré dans la culture locale, qui se décline sous différentes formes : tapis, poterie, bijoux, vannerie, habits traditionnels… Dans la Wilaya (région) de Tizi-Ouzou, au coeur de la Kabylie, ce savoir-faire est reconnue de longue date. Il s’agit également d’un complément de ressources indispensable pour la population, dans une région montagneuse où l’agriculture est rendue difficile par les contraintes géographiques.

Cependant, l’artisanat souffre aujourd’hui de la transformation des structures sociales et du déclin de la transmission intergénérationnelle. Il s’agit en effet d’une activité peu valorisée car souvent informelle, féminine, et qui n’est pas considérée comme génératrice de revenus et pouvant participer au développement de la région.

Pourtant, l’artisanat kabyle représente un formidable patrimoine qu’il est nécessaire de protéger et de valoriser pour lui redonner un second souffle ; tel est l’objectif de notre projet innovant et ambitieux !

Le Codesol, ou « codéveloppement solidaire », est un projet de développement né des liens étroits entre l’association Touiza Solidarité et l’Association de Développement Local Solidaire (ADELS). Il sera mis en place de 2015 à 2017 dans la région de Boghni, en Kabylie. Touiza Solidarité a déjà soutenu de jeunes artisans dans le cadre d’un projet similaire mis en place entre 2009 et 2011 dans la région. Nous souhaitons nous appuyer sur cette expérience et sur la relation privilégiée que nous avons nouée avec notre partenaire local pour poursuivre notre action pour le développement de la région de Boghni, en Kabylie.

A travers ce projet, nous voulons…

  • Aider de jeunes entrepreneurs algériens à développer leur activité dans l’artisanat pour créer des emplois durables et de qualité, en particulier pour les femmes et les jeunes.
  • Valoriser les savoir-faire artisanaux traditionnels kabyles tout en les adaptant à la demande actuelle et permettre une transmission intergénérationnelle entre artisans confirmés et débutants.
  • Initier une démarche de codéveloppement durable et solidaire en mobilisant les compétences des personnes issues des migrations, plus particulièrement en Ile-de-France et en renforçant les organismes de solidarité internationale issus des migrations.
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s