Début de l’octroi des prêts d’honneur

Afin de valoriser les savoir-faire ancestraux de Kabylie, le projet CODESOL vise à développer à un niveau local des opportunités de créations d’activités artisanales génératrices de revenus. Ces micro-activités sont financées par des prêts d’honneur, permettant à l’artisan-e inscrit dans le projet de se procurer le matériel, les équipements et les matières premières nécessaires au lancement de son activité. Par la suite, le remboursement de ces prêts permettra la constitution d’un Fonds Solidaire, qui servira à son tour au financement d’autres projets d’artisanat.

 

 

Le Comité des prêts du projet CODESOL s’est réuni à Boghni le 20 décembre 2016. Durant cette réunion, le comité, composé d’acteurs locaux compétents dans le domaine du micro-entreprenariat et/ou de l’art traditionnel, avait pour mission d’étudier les dossiers de candidatures aux prêts d’honneur. 16 dossiers de candidature ont ainsi été examinés par les 11 membres du CdP, chacun représentant différents organismes. Une fois les 16 dossiers de candidature aux prêts d’honneur étudiés, les membres du CdP ont reçu chacun des candidate-s lors d’entretiens individuels en vue de sélectionner les bénéficiaires.

Au total, sur les 16 dossiers présentés, 14 artisan-e-s ont été financés, répartis entre 13 artisanes et 1 artisan exerçant des activités de couture-broderie (7 artisanes), de tissage (5 artisanes), de poterie (une artisane) et de bijouterie (un artisan).

Suite à la sélection, les prêts ont commencé à être progressivement octroyés à partir du premier trimestre 2017. Ces financements ont permis aux bénéficiaires d’acquérir équipements et matériels ainsi que les matières premières indispensables à l’exercice de leurs activités artisanes respectives, à l’instar de métiers à tisser, de machines à coudre ou encore de laine, d’argent, etc. L’octroi des prêts est à ce jour encore en cours, à l’image de la récente livraison d’un four à poterie à une artisane du village de Bounouh, qui travaille avec sa sœur. Toutes deux spécialisées dans la conception de poteries kabyles, ces deux artisanes pourront ainsi lancer leur production, témoignage d’un savoir-faire ancestral aujourd’hui menacé.

 

 

Depuis le lancement du projet, l’ADELS, notre partenaire local, accompagne régulièrement les artisan-e-s dans le processus de création de leur microentreprise, dans l’élaboration de leur business plan pour formaliser leur projet, dans la constitution de leur dossier de candidature aux prêts d’honneur, dans la recherche de fournisseurs ainsi que dans la demande de devis pour les petits équipements, matériels et/ou matières premières à acquérir.

Cet accompagnement s’est déroulé sur une longue période, afin de s’assurer de l’appropriation de la démarche entrepreneuriale par les artisan-e-s, de la solidité de leur projet et du renforcement de leurs capacités. Une étape supplémentaire a donc été franchie avec l’octroi des prêts d’honneur, permettant aux bénéficiaires de lancer leurs activités.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s